La Timbale

01 42 55 03 59 Réserver
Newsletter
 
La Timbale

La Timbale Engagée

« Paris sans ses bistrots ne serait plus Paris. La ville change pourtant, et les bistrots aussi, quand ils ne disparaissent pas. Le Petit Robert cite l’étymologie possible russe bistro (« vite ! ») qui serait un souvenir du passage par Paris des cosaques assoiffés de victoires et d’alcool. L’emploi du mot « bistrot » garantirait à lui seul le caractère fraternel, aimable, et vivifiant d’une sortie en ville à proximité du lieu de vie ou de travail. »

Parce que ce sont des lieux vivants, ouverts sur la vie, sur la villeLà se retrouvent toutes les catégories sociales, toutes les générations, toutes les confessions, toutes les origines, tous les genres, sans qu’aucun ne soit discriminé. 

Parce que ce sont des lieux de Liberté(s) et de débat où l'on peut aller à la rencontre de l'autre.

Parce que ce sont des endroits magiques.

Parce que ce sont encore des lieux populaires. Artistes, cadres, dirigeants et employés, ouvriers et intellectuels, jeunes bourgeois, retraites, etc. Tous consomment ensemble le même café, partagent le même comptoir en zinc, débattent des nouvelles du jour autour du même journal.

 

Bistrots et Terrasses de Paris @UNESCO…LA TIMBALE A ADHERE A L'ASSOCIATION DES BISTROTS ET DES TERRASSES DE PARIS POUR L'UNESCO.

Pour faire prendre conscience en France et à l’étranger de l’apport des Bistrots et Terrasses pour le vivre ensemble, le brassage des cultures, leur rôle intellectuel et artistique.

 

On se restaure* à La Timbale d’une cuisine fraîcheur, originale et accessible. Les plats traditionnels y côtoient avec bonheur les créations culinaires audacieuses. Anti-gaspi Framheim, bon pour le climat, sensible à la protection de la planète, la Timbale considère les défis planétaires et les enjeux écologiques.

*du lundi au vendredi midi des menus du jour diversifiés et faits maison.

Midi ou soir, toute la semaine, une carte de produits faits maison à base de produits frais, revisitée en fonction des saisons.

 

« Dans notre métier, nous sommes proches des produits de la terre et de la mer, explique Frédéric Molina, gérant de l’établissement. Nous les choisissons avec soin. Nous avons donc parfaitement conscience d’une part de la rareté de certains d’entre eux, en particuliers ceux qui proviennent de la mer, et d’autre part de l’impact de l’alimentation sur le réchauffement climatique »

Bon pour le Climat - Agissons pour le climat !La solution est dans l’assiette : La Timbale a adhéré dès son lancement à l’association « Bon pour le Climat ». Ainsi nous sommes engagés à proposer des plats respectant simultanément 3 critères :

  • La saison 
  • Le végétal
  • Le local

Aussi, la Timbale a fait le choix d’agir pour préserver les ressources de la mer. Conscient du problème de raréfaction et de la fragilité des ressources halieutiques La Timbale s’engage notamment à ne pas proposer à sa clientèle des plats à base d’espèces de poissons menacées. Accompagné par Ethic&Mat, consultant l'appli planet ocean, la Timbale oriente ses achats de poisson vers des espèces tout aussi savoureuses mais dont les stocks ne sont pas menacés.

 

Un engagement qui ne limite à l’assiette puisque l’ensemble de l’équipe est investi dans une démarche de développement durable. 

Par exemple, la Timbale porte le label Framheim, reconnaissant ses efforts anti-gaspi, ou encore l’équipe de la Timbale a fait le choix de ne pas chauffer sa terrasse extérieure.

L’équipe peut également compter sur des partenaires comme un ostéopathe et une assistante sociale.

La Timbale appartient également au réseau "Le Carillon" qui permet d'améliorer les conditions de vie des personnes à la rue et de recréer du lien social avec leurs concitoyens.

Et une fois par an, la Timbale est ravie de bruncher solidaire au profit des Robins des Rues, une association qui maraude dans le quartier.